fbpx

Comprendre les SCPI Fiscales

Comprendre les SCPI Fiscales

Dans notre précédent article nous avons vu que les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) de rendement permettait d’avoir des taux de rendement assez intéressants pouvant aller au delà de 5% (cliquez pour lire ou relire cet article).

Aujourd’hui nous allons nous intéresser aux SCPI fiscales qui ont une autre vocation que de fournir un rendement car elles servent avant tout à l’optimisation fiscale.

A qui s’adressent les SCPI Fiscales

Avant tout à ceux qui paient beaucoup d’impôt. L’avantage avec ces SCPI est que vous avez ainsi la possibilité d’ajuster de façon très précise la réduction d’impôt que vous pourrez espérer avoir (à l’euro près pratiquement).

Grâce aux SCPI fiscales il est donc possible de bénéficier de réductions d’impôt, dans la pratique on reportera sur sa déclaration annuelle la réduction qui est calculée par rapport au montant des sommes investies dans la SCPI.

Les avantages des SCPI Fiscales

  • Aujourd’hui il est devenu plus difficile de trouver des niches fiscales.
  • Comme pour les autres SCPI, l’idée est de diminuer le risque en le répartissant sur différents ensembles immobiliers.
  • Vous n’avez pas à gérer vous même, c’est un professionnel qui s’en chargera pour vous.
  • Cela vous permettra de mettre en premier pas dans l’investissement immobilier sans avoir forcément un énorme budget. On peut en effet commencer avec moins de 1 000 euros, en sachant que l’on peut aussi acquérir des part avec un crédit que l’on remboursera avec les revenus générés par la SCPI.

Les inconvénients des SCPI fiscales

L’argent est bloqué durant un long moment. En effet, il faudra patienter plusieurs années, en moyenne 15 à 18 ans pour que la SCPI soit liquidée. Au moment où vous investissez vous savez d’ores et déjà quand la SCPI arrivera à son terme et il vous faudra ensuite patienter jusqu’à cette date pour retrouver le patrimoine que vous aurez placé.

Il faut aussi savoir qu’il est assez difficile de se séparer d’une SCPI en tentant de la revendre car l’on perd lors de la revente l’avantage fiscal ce qui fait perdre une grande partie de l’intérêt de la chose.

Enfin, notez aussi qu’il vous faudra payer des frais de sortie assez conséquents de l’ordre de 10 à 14% de la valeur de la part.

Quelques SCPI Fiscales

Parmi les SCPI fiscales on trouve la SCPI Pinel (qui remplace la SCPI Duflot) ou encore la SCPI Malraux. Cette dernière concerne la rénovation ou réhabilitation de biens immobiliers et s’adresse plutôt à ceux qui ont des moyens conséquents.

Chacune de ces SCPI a ses propres conditions d’accès, et avantages et inconvénients, encore une fois il convient de bien prendre le temps de se renseigner avant de se décider à y placer son argent.

En conclusion : les SCPI fiscales ne conviendront pas à tous

Les SCPI fiscales ne conviendront pas à tout le monde c’est certain, mais pour d’autres elles peuvent s’avérer être un investissement assez intéressant.

N’oubliez pas, consulter aussi notre article qui vous présente les différentes catégories de SCPI qui existent afin de trouver celle qui conviendra le mieux à vos attentes et besoins.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.