fbpx

SCPI dans l’assurance-vie

SCPI dans l’assurance-vie

Dans ce nouvel article du blog nous allons analyser de plus près les SCPI dans l’assurance-vie.

Pour rappel il existe différentes sortes et catégories de SCPI qui correspondent à des besoins bien différents. Si vous souhaitez en savoir plus le mieux est de consulter notre article sur les différentes SCPI qui existent.

Le principe : allier SCPI et assurance-vie

Présenté de la sorte, bénéficier des avantages des SCPI (hauts rendements à plus de 5%, accessibilité, etc.) et de ceux de l’assurance vie (imposition relativement modérée) peut sembler très tentant.

Il faut savoir que les SCPI fiscales ne sont pas disponibles en assurance vie et que toutes les SCPI de rendement ne sont pas non plus valables, seule une partie d’entre elles sont éligibles. Éligible ne veut pas forcément dire disponible, il faut bien se renseigner au moment de signer. Néanmoins il y a de plus en plus de choix au fil du temps.

Quels sont les avantages des SCPI en assurance-vie

  • Les SCPI dans l’assurance-vie vous permettent de déduire vos revenus locatifs de vos impôts.
  • Les assureurs sont contraints de garantir la liquidité des fonds (c’est l’article 132-21 du code des assurances). Sur ce point c’est un avantage certain par rapport aux SCPI souscrites en direct
  • Les frais de souscription sont bien moins importants que pour d’autres placements immobiliers. Vous pouvez acquérir les part à un taux inférieur à leur prix de souscription habituel (aux alentours de 98%). Autre possibilité, vous pouvez aussi acquérir les parts à la valeur de réalisation. Il faut toutefois rester vigilant car la valeur de réalisation peut dans certains cas être supérieur à celle de souscription.
  • Il ne faut enfin pas non plus oublier les frais de gestion qui peuvent être conséquents, mais qui en général peuvent faire l’objet d’une négociation, à vous de savoir négocier ferme donc !

Quels sont les inconvénients des SCPI en assurance-vie

  • Les SCPI peuvent habituellement s’acquérir à crédit (car elles sont considérées comme des biens immobiliers), mais ce n’est pas le cas des SCPI intégrées à un contrat d’assurance vie…
  • Le fait qu’il faille garantir la liquidité des fonds peut inciter certaines compagnies d’assurance à ne pas prendre ce risque (d’autant plus que par le passe cela a mis en difficulté certains groupes)
  • Les parts ne peuvent être démembrées du contrat, il faudra démembrer l’ensemble du contrat
  • D’autres points peuvent varier d’un assureur à un autre, il faut bien se renseigner sur les conditions (par exemple, quelle est la part des fonds que l’on peut investir en SCPI)

En conclusion, les SCPI dans l’assurance-vie peuvent être intéressantes

Les SCPI dans l’assurance vie sont un montage financier assez intéressant. Bien sûr, il y a comme toujours certaines contraintes et encore une fois le risque zéro n’existe pas. Mais cela vaut la peine de se renseigner.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les SCPI et les possibilités d’investissement qu’elles représentent vous pouvez lire notre article sur les SCPI de rendement (il suffit pour cela de suivre ce lien) ou encore celui sur les SCPI fiscales (cliquez ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.