fbpx

Sous location d’appartement en Espagne

Sous location d’appartement en Espagne
Avec ses 790 000 habitants, Valence par exemple est aujourd’hui la troisième ville la plus peuplée d’Espagne. Bénéficiant d’un agréable climat méditerranéen, cette ville est située à l’Est de l’Espagne en bord de mer. Du fait de la forte attraction touristique hors et pendant les vacances d’été, le prix de l’immobilier augmente d’année en année. Valence présente cependant une bonne alternative à Madrid ou Barcelone, où la compétition est plus féroce. Comment organiser sa location à Valence ?

Sous-location d’appartement à Valence

Afin de mettre son habitation en location à Valence, la solution la plus optimale est de passer par une agence immobilière. En effet, le premier avantage est que vous n’avez plus à vous rendre sur place et bénéficiez d’une tranquillité certaine. Ensuite, en choisissant bien votre agence immobilière, vous augmenterez de manière significative votre visibilité dans cette ville à forte concurrence. Et enfin, une agence rempliera pour vous les formalités administratives.
De nombreuses agences francophones sont disponibles à Valence, notamment à travers le réseau d’agences immobilières « J’achète en Espagne ».

Votre agence trouvée, il vous faudra ensuite déterminer le type de location que vous souhaitez mettre en place.

Concernant les locations de 6 mois à 3 ans, vous pourrez choisir la location longue durée. Elle vous assurera une rentrée d’argent sur un moyen ou long terme, et vous aurez peu de rotations de locataires. Ce choix est idéal si vous ne comptez pas y séjourner pendant vos congés.

Vous pourrez également opter pour la location mensuelle. Celle-ci comprend les séjours de un à onze mois. Elle vous permettra de bénéficier de votre logement si vous souhaitez y passer des vacances. Les revenus seront plus intéressants que pour la location annuelle, mais vous aurez une plus forte rotation de locataires. Il est donc important de vous assurer que votre agence immobilière sélectionne avec soin vos futurs locataires.

Enfin, la location touristique est la plus connue, mais aussi, la plus difficile à obtenir. Pour y accéder, vous devez être inscrit au Registre des entreprises, établissements et professions touristiques, de Valence. De nombreux critères sont obligatoires tel qu’un logement situé impérativement au 1er étage (unique logement de cet étage) ou au rez-de-chaussée, ou encore l’accord de la moitié des propriétaires de l’immeuble. À cela, il vous faudra prendre en compte des coûts supplémentaires, comme l’assurance responsabilité civile, ou encore, la taxe « Tasa de actuaciones urbanísticas » payée à la municipalité.

Quel que soit le type de location que vous choisirez, il vous faudra vous acquitter de l’impôt sur le revenu. Un non-résident fiscal devra payer l’impôt sur le revenu de non-résidents (IRPFNR). Un résident fiscal espagnol devra, quant à lui, régler l’impôt sur le revenu des résidents (IRPF).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.