fbpx

Bien négocier un prêt immobilier dans le cadre d’un investissement

Bien négocier un prêt immobilier dans le cadre d’un investissement

Dans cet article nous vous expliquons comment faire un investissement rentable. Les plus-values à la revente et les loyers sont souvent présentés comme étant les principaux facteurs de la rentabilité d’un investissement immobilier.

D’autres paramètres, non moins négligeables, pèsent pourtant dans la balance, à l’instar des termes du prêt immobilier utilisé pour l’opération.

Négocier un crédit immobilier : les aspects incontournables

Les banques et les établissements de prêt accordent une attention particulière aux candidats à un emprunt immobilier, ce produit étant considéré comme étant au cœur d’une multitude de contrats susceptibles d’être souscrits par l’emprunteur.

Les banques misent de ce fait sur la durée d’emprunt, les mensualités, le taux du crédit ainsi que les assurances du prêt afin de convaincre le maximum de clients.

Cette stratégie, presque identique auprès de tous les établissements, conduit à l’afflux de prêts immobilier au taux très avantageux sur le marché.

Il suffit d’utiliser un comparateur comme Boursedescredits.com, qui dispose d’un outil performant pour trouver les meilleures offres de prêt du moment.

Les seuls taux et assurances de l’emprunt ne suffisent pas pour autant à négocier le contrat le mieux adapté à un investissement immobilier rentable.

Les clauses supplémentaires à négocier dans un contrat de crédit

D’autres clauses du contrat pèsent aussi sur la qualité du financement d’un investissement immobilier.

Les frais de dossier, qui varient selon l’établissement prêteur, mais aussi selon le profil emprunteur, font partie de ces clauses négociables.

En toute logique, un emprunteur qui présente un apport personnel conséquent, des revenus réguliers et satisfaisants ainsi que des garanties santé suffisantes pourrait demander un abaissement des frais de dossiers, lesquels peuvent représenter 1 % du montant emprunté.

Au cas où un remboursement anticipé serait envisagé, il convient de négocier dès la signature du contrat les conditions du paiement.

Certaines banques acceptent de ne pas réclamer les indemnités de remboursement anticipé, si les garanties et les arguments apportés par l’emprunteur leur semblent justifiés.

Et même si ces indemnités ne sont pas supprimées, l’emprunteur est toujours libre de négocier leur montant, qui ne peut pas dépasser l’équivalent de 3 % du capital restant dû ou de 6 mois d’intérêts de l’emprunt.

Explorez le site et découvrez d’autres conseils pour faire un investissement rentable

Nous espérons que ces conseils vous aideront pour faire un investissement rentable, lisez les autres articles du site pour bien investir. N’oubliez pas non plus d’utiliser notre simulateur immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.