fbpx

Quels secteurs privilégier pour trouver un fonds de commerce à Nice ?

Quels secteurs privilégier pour trouver un fonds de commerce à Nice ?

Faisant preuve d’un dynamisme économique constant, Nice brille autant au local qu’à l’international. La capitale azuréenne reste une valeur sure pour y ouvrir un commerce à la condition de l’installer dans le bon quartier en fonction de son activité. Vieux-Nice, Carré d’Or, ou avenue Jean Médecin : chaque secteur a ses propres particularités.

Faisons ici un tour d’horizon !

Les commerces du vieux Nice

Pour trouver le bon fonds de commerce à Nice, la vieille ville regorge de pépites. Débouchant sur la place Garibaldi, sur le cours Saleya et sur la Promenade des Anglais, le Vieux Nice est le carrefour des commerces.

Lieu très éclectique, il est possible d’y ouvrir tout type de commerce : restaurant, galerie d’art, boutique de prêt-à-porter, bijouterie… Il y a cependant certaines zones à prendre en considération selon l’activité. On retrouve ici principalement des petites boutiques indépendantes tandis que vers le cours Saleya, qui débouche sur la Promenade des Anglais, prédomine une majorité de bars et de restaurants.

Les commerces du Carré d’Or

Encadré par la place Masséna, le boulevard Victor Hugo, le boulevard Gambetta et la Promenade des Anglais, le Carré d’Or doit son nom aux luxueuses adresses qu’il abrite.

L’avenue de Verdun et la rue Paradis sont d’ailleurs devenues le fief des marques prestigieuses qui y ont installé leurs plus belles vitrines. Les surfaces de vente proposées sont de taille moyenne et répondent parfaitement au cahier des charges des boutiques de luxe. Un emplacement dans ce quartier très prisé est la garantie d’accueillir une clientèle internationale à haut pouvoir d’achat.

Les commerces de l’avenue Jean Médecin

Animée par le centre commercial Nice Etoile, d’une surface de 19600 m2, l’avenue Jean Médecin est le centre névralgique des commerces de Nice. Tout est propice à l’ouverture d’une boutique. Du local de petite taille au bâtiment de plusieurs étages, la vente des locaux et les cessions de fonds de commerce sont choses courantes dans l’artère principale niçoise. Dans la continuité de l’avenue, la place Masséna voit fleurir de nombreux restaurants et quelques traiteurs sous les arcades de ses immeubles colorés.

Peu importe le commerce à ouvrir : prêt-à-porter, alimentaire, fourniture, café… Il y aura toujours une petite ou grande surface qui vous attend sur l’avenue Jean Médecin et à ses abords.

Les grandes zones niçoises de commerces de proximité

Nice est une ville où de nombreux artisans se sont implantés. N’ayant pas de secteur précis, le centre-ville est truffé de petites adresses. Les locaux commerciaux y sont plus ou moins étendus. Il est à noter que les commerces de proximité auront tendance à être plus grands et plus fournis vers les zones telles que l’avenue Jean Médecin, la place Garibaldi ou le Port, alors que les petites rues du centre voient leurs commerces achalandés de produits faits-maisons et de qualité.

Si vous souhaitez toucher une clientèle homogène et régulière, les fonds de commerce situés dans les quartiers résidentiels seront plus à même de vous correspondre. Un commerce installé dans un lieu à forte fréquentation les week-ends vous apportera une clientèle plus hétérogène et irrégulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.