fbpx

Investir dans un local commercial, rentabilité assurée ?

Investir dans un local commercial, rentabilité assurée ?

L’investissement dans le secteur de l’immobilier commercial offre des perspectives qui attirent de plus en plus de Français, mais est-ce vraiment un placement judicieux ?

RENTABILITÉ PRESQUE ASSURÉE

Le retour sur investissement d’un local commercial peut être conséquent, dans la mesure où les dispositions juridiques et fiscales
concèdent des avantages au bailleur.

Les chiffres révèlent qu’il peut envisager une rentabilité de 5 à 10% de son local. Ces gains s’expliquent par des facteurs tels que la durée du bail (9 ans), la rareté des loyers impayés et de la non-occupation du local.

Donc, investir dans un local commercial est plus profitable que d’investir dans un local d’habitation, mais le rendement est-il pour
autant assuré ?

Nous répondons presque.

Tout investissement comporte des aléas, il conviendra donc de prendre d’abord en considération les facteurs de risques.

LES RISQUES POTENTIELS

Un investisseur prudent évitera de s’engager en solo dans une affaire ou de miser sur un seul actif, et ce parce que des événements impromptus peuvent altérer la continuité des bénéfices.

Pour qu’un commerce soit attirant, il faut généralement que le local soit situé sur une artère réputée, emplacement qui génère des loyers susceptibles d’atténuer la rentabilité de l’affaire.

De plus, des imprévus peuvent jouer les trouble-fête: des arrêtés municipaux relatifs à un couvre-feu, à une interdiction de stationnement ou à la piétonnisation d’une artère peuvent influer sur l’affluence autour du local et sur le prix du loyer.

D’autres facteurs, tels que l’installation soudaine à proximité d’une enseigne concurrente ou encore le déclin du quartier, auront des effets minoratifs sur l’investissement.

Pour éviter les déconvenues il faudra s’assurer de certaines précautions.

LES BONNES ASTUCES
Faire estimer le bien

Un bon investisseur doit connaître le marché des murs commerciaux, aussi il est préconisé de faire établir au préalable une estimation précise du local, ainsi que des gains et des pertes potentiels. Il sera également judicieux, avant l’achat, de faire
venir un architecte afin de s’assurer de l’absence d’éléments préjudiciables, comme l’amiante ou un dégât des eaux.

Être certain de faire une bonne affaire

Si vous rachetez un commerce, n’hésitez pas à investiguer afin de connaître les motifs de vente de l’ancien propriétaire. Il faudra
donc le questionner, lui, mais aussi le voisinage, afin de se faire une idée de l’évolution du quartier et de l’impact réel que cela aura
sur votre affaire.

Assurez-vous également que des travaux importants ne sont pas prévus autour du local, ce qui pourrait substantiellement nuire
à l’affluence.

S’assurer d’être en règle avec la législation

Au moment de l’achat, assurez-vous que tous les documents requis sont présentés et en règle.

Par exemple, si vous achetez un fonds de commerce, veillez à obtenir la copie du contrat de bail des locaux, vérifiez si le vendeur à des dettes, consultez les assurances souscrites, les conventions collectives du secteur, etc.

Indéniablement, l’investissement dans un local commercial peut générer des profits, mais nécessite d’évaluer les risques et de
prendre quelques précautions.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.